impossible Design à planché sur la question et vous propose, en plus d'une compilation de solutions simples et éprouvées, un concept innovant de recyclage des eaux de rinçage qui permet de récupérer des milliers de litres d’eau chaque année pour arroser vos plantes et jardins.

Quand votre consommation d’eau dépend uniquement du débit d’un robinet et de la durée pendant laquelle vous la laissez couler, il est assez simple de mettre en place quelques routines pour économiser l'eau.

Économiser l’eau dans sa cuisine

Quelles sont les actions les plus consommatrices d’eau dans une cuisine ?

  1. Faire la vaisselle
  2. Rincer des ustensiles, les aliments, ses mains...
  3. Faire cuire des aliments

Économiser l’eau pour la vaisselle

3D de vaisselle dans un évier inox

Nous savons depuis longtemps que faire la vaisselle à l’eau courante constitue un poste très gros consommateur d’eau.

La technique la plus économe en eau consiste à séparer chaque étape dans des bacs fermés avec un volume d’eau adapté à la quantité de vaisselle :

  1. Un bac rempli pour le nettoyage.
  2. Un bac rempli pour le pré-rinçage ou le rinçage définitif pour une vaisselle peu sale.
    Si besoin, un bac rempli pour un deuxième rinçage ou un rinçage très rapide à l’eau courante pour les plus gros ustensiles.

Le lave-vaisselle plus économiseur d'eau ?
Oui, en théorie car il consomme 2 à 4 fois moins d’eau qu’une vaisselle faite à la main.
Pourtant il ne faut pas oublier de prendre en compte 2 facteurs importants qui peuvent pondérer ce résultat : beaucoup de personnes pré-rincent les ustensiles avant de les mettre à l’intérieur, quand d'autres ne remplissent pas toujours leur lave-vaisselle pour l'utiliser.
La surconsommation d'eau inutile provoquée par ces « mauvaises » habitudes peut rendre le lave-vaisselle beaucoup moins concurrentiel.

Économiser l’eau de cuisson

3D de Casserole en inox avec couvercle en verre

Il est difficile de faire des économie d’eau significatives pour la cuisson à l'eau à moins de pratiquer la cuisson à la vapeur ou d’utiliser un autocuiseur, comme notre très française “cocotte minute”, qui nécessite très peu d’eau pour cuire à haute pression.

Quelles routines peuvent être mises en place pour la cuisson à l’eau dans une casserole traditionnelle, afin de réaliser des économies durables dans le temps ?

  1. Utiliser un couvercle car cela réduit l’évaporation et permet d’utiliser un peu moins d’eau.
  2. Réduire d’une taille l’usage de vos casserole.
  3. Ne plus remplir "au jugé" les grands contenants et utiliser un verre doseur.

iD! recyclage : pour les légumes et certains aliments, si l’eau de cuisson n’est pas salée, pourquoi ne pas l’utiliser, une fois refroidie, pour arroser vos plantes ?

L'eau de rinçage en question

3D Eau coulant dans un évier sur des verres

Dans une cuisine, le rinçage de mains, d’aliments ou d’ustensiles à l'eau courante est une pratique très fréquente, consommatrice d'une quantité d’eau considérable au fil du temps.
Au jeu du gaspillage, faire couler de l'eau en attendant qu'elle soit chaude peut aussi représenter à chaque fois plusieurs litres.

Nous avons réfléchi à cette problématique du gaspillage d'eau et mis au point notre solution !

iD! concept : le recyclage des eaux de rinçage

Quand impossible Design s’est penché sur les différentes façons possibles d’économiser l’eau à l’intérieur d’une maison, il est nous est rapidement apparu évident que les rinçages à l’eau courante sont complètement « oubliés » des pratiques connues pour le recyclage de l’eau.

Nous nous sommes donc interrogés sur la façon de récupérer le maximum de cette eau encore « propre » plutôt que de la rejeter bêtement avec les eaux usées.

Notre iD! à constitué à mettre au point un système de récupération de l’eau qui soit pilotable à la demande très facilement.

Pré-requis
Pour l'utilisation de notre procédé, il est indispensable d'utiliser des produits de nettoyage peu (ou pas) polluants et biodégradables, pour le cas où quelques résidus contenus dans l’évier ou la bouche d’évacuation se retrouveraient dans l’eau récupérée.

Détecteur de pied plinthe cuisine

Principe de dérivation d'évacuation de l’eau à l’aide d’une commande au pied

Un déclencheur manuel au niveau de l’évier aurait été peu pratique à l’usage, c’est pourquoi une commande à l’aide du pied est apparue comme la solution la plus adaptée.

Que ce soit à l’aide une pédale mécanique, un poussoir électrique intégré dans une plinthe ou un capteur avec détecteur électronique, on active avec son pied l’ouverture de la dérivation d’évacuation d’eau au moment exact ou en a besoin.

Un système intégrable dans une cuisine existante

Notre système - en cours d’élaboration* - vient s’intercaler facilement au plus près de l’évacuation de l’évier, juste au dessus d’un siphon existant ou via l’installation d’un double siphon spécifique.

Une arrivée électrique est nécessaire pour les deux modèles de commande les plus évolués.

Récupération des eaux de rinçage dans une cuve

La version intégrable dans une cuisine pour une maison ou un appartement comporte une petite cuve de 50 litres à placer sous l’évier. Elle comporte un robinet intégré pour la première version, mais l'intégration d'un arrosoir amovible est à l'étude.
De quoi pouvoir arroser toutes vos plantes d’intérieur comme de terrasses !

Pour une maison, avec l’intervention d’un plombier, l’eau peut être acheminée dans une cuve enterrée à l’extérieur ou dans une cave.

En habitat collectif, cette solution pourrait être imaginée à une grande échelle, pour permettre d’arroser les parcs et jardins ou pour le nettoyage des rues.
Mais cela demanderait une responsabilisation collective comportant une grosse part d’incertitude dans le fait que certains pourraient laisser passer des polluants dans un réseau se voulant vertueux.

*Une campagne de financement est à l'étude : si vous êtes intéressé par notre concept en tant qu'utilisateur ou que vous êtes un bureau d’étude ou un industriel souhaitant s'inscrire dans notre projet, n'hésitez pas à nous en faire part.

Économiser l’eau dans sa salle de bain

La douche

Comment prendre sa douche ?

Il faut procéder pour la douche en 3 étapes, sans laisser couler l’eau en permanence :

  1. Mouillage rapide
  2. Savonnage et shampooing sans laisser couler l’eau
  3. Rinçage le plus court possible

Un rinçage maîtrisé ?

Sur le long terme, une bonne maîtrise du rinçage revient à contrôler de façon fiable sa durée.

Sachant qu'un pommeau de douche peut consommer de 7 à 15 litres d’eau par minute selon le modèle dont vous disposez (et jusqu’à 25 litres pour les douches de tête imitant la pluie...), vous devez déterminer le temps le plus court qu'il vous faut pour vous rincer convenablement.

Pour contrôler la durée du rinçage pour toutes vos douches, vous devez imaginer votre propre routine comme de compter dans votre tête jusqu'à un certain nombre, écouter un morceau de musique, réciter un poème, chanter quelques couplets de sa chanson préférée, etc.
Une minuterie n'est pas forcément une bonne solution car cela ne vous permet pas de ressentir le déroulement du temps.

La solution pour technophiles :
Pour motiver une famille entière et en particulier vos enfants, certaines douchettes peuvent indiquer la quantité d’eau consommée et changer de couleur en fonction de la consommation.

Adapter la fréquence des lavages

Les conventions sociales d’aujourd’hui ne sont pas celles d’hier.
Pour autant, en fonction de notre activité, une fréquence élevée de douches n’est pas une nécessité absolue…
Sur une année, on peut facilement réduire de 30% le nombre de douches et de lavages de cheveux.

Le bain

Remplacer le bain définitivement par une douche maîtrisée est la seule solution envisageable pour lutter contre ce gaspillage d’eau insensé !

En cas de manque de sensations, vous pouvez toujours aller vous baigner pour le plaisir en extérieur.

Le brossage de dent

La règle est simple : ne pas laisser couler l’eau le temps du brossage.
Le traditionnel verre à dent reste la solution la plus économe en eau, même si l’on peut arriver avec un peu d'expérience à absorber au robinet juste l’eau nécessaire au rinçage.

Le lavage de main

3D de lavage de mains savonneuses

Pour être économe en eau, le lavage des mains doit se faire sans laisser couler l’eau entre chaque étape :

  • Mouillage des mains
  • Arrêt de l’eau
  • Savonnage
  • Rinçage rapide.

Une désinfection de temps en temps avec un gel hydro-alcoolique peut réduire le nombre de lavages mais ne remplace pas un nettoyage au savon.

Consommer moins d’eau pour nettoyer sa maison ?

  1. Oublier le lavage des sols à grande eau
  2. Utiliser un nettoyeur à vapeur consomme très peu d’eau à comparer des plusieurs seaux nécessaires a un nettoyage traditionnel.
    Il a aussi l’avantage de se passer de tous les produits chimiques d’entretien, rendant votre maison beaucoup plus saine.
  3. L'éponge reste, en complément, une fabuleuse invention pour le nettoyage, très économe en eau.

Économiser l’eau dans les toilettes

Dans les WC, l’économie d’eau dépend principalement de l’équipement installé.

  1. La plupart des WC récents proposent deux boutons pour gérer la quantité d’eau utilisée pour la chasse.
  2. La solution sans eau ultime consiste à installer des toilettes sèches.

Le recyclage

Recycler l’eau du robinet

L’eau d’arrosage, des plantes comme du jardin, n’a pas besoin de venir directement d'un robinet.

Comme évoqué dans les différentes parties de cet article, vous pourriez recycler l’eau de cuisson, l'eau que vous laissez couler dans l'attente quelle soit chaude et la plupart des eaux de rinçage.

C'est pour tous ces cas de figure que que notre système de récupération des eaux de rinçage peut s'avérer une solution extrêmement utile et efficace.

Recycler l’eau de pluie

Les toits de nos maison sont de formidables récupérateurs d’eau de pluie et il existe des solutions déjà très répandues qui permettent de stocker l’eau dans des cuves afin de disposer de réserves d’arrosage pour les périodes les plus sèches.

Réduire le débit d’eau consommé : la question du matériel

Une fuite d'eau dans une maison est strictement interdite !

Pour réduire la consommation d’eau dans une maison ou un jardin, la solution la plus efficace consiste à réduire le débit de tous les points d’eau.

Le choix d’une robinetterie économe en eau est donc un élément essentiel.

Pour les robinetteries déjà existantes, il existe des réducteurs de débit à visser au bout des robinets ou des douchettes limitant le débit d’eau.

Pour ceux qui en ont les moyens vous pouvez installer des détecteurs de mains, comme dans les toilettes publiques, voire, pour les plus fortunés, des cabines de douche avec système de recyclage de l’eau intégré.

En extérieur, pour l’arrosage des potagers et des fleurs, si vous n'avez pas mis en œuvre une solution de recyclage, il existe des programmateurs et des tuyaux d’arrosage goutte à goutte qui permettent de maîtriser la quantité d’eau consommée.

Une dernière solution radicale serait de raccorder tous les points d’eau avec une tuyauterie plus fine ce permettrait de réduire très fortement la consommation d’eau à l’échelle d’une maison.

Le matériel à proscrire

  • La baignoire
  • La douche de tête imitant la pluie.
  • Une robinetterie imitant une chute d'eau
  • La piscine individuelle...

Les images de cet article ont été créées à l’aide de l'intelligence artificielle DALL.E 2 : à partir d’une phrase (en anglais) décrivant l’image souhaitée, 4 propositions d'images en 3D sont générées avec des variantes possibles.