Du fait de la pénurie de masques médicaux de protection, spécialisés pour lutter contre la pandémie de coronavirus, un masque de protection en tissu peut être une solution provisoire pour limiter les risques d'auto-contamination.

impossible Design ! apporte sa modeste contribution au design d'un masque en tissu et vous propose son patron de couture à télécharger pour la réalisation à l'aide d'une machine à coudre d'un masque morphologique de protection respiratoire.

Inspirer, expirer

Un peu d'inspiration...

A ce jour, l'animal à l’origine du virus du Covid-19 n’est pas encore déterminé et notre source d'inspiration se situe donc entre le pangolin et la chauve souris...

La forme originale de notre patron de couture évoquera peut-être, pour les adeptes du test de Rorschach, des ailes de chauve souris (à l’envers) ou, pour les amateurs de Comics, une version simplifiée du logo de Batman...

Patron de couture de masque en tissu de protection respiratoire

Les couturières solidaires

Ce masque de protection a aussi été inspiré par un modèle créé par des couturières françaises travaillant pour les maisons de haute couture. Leur patron de couture est disponible via le site tissuni.com : vous y trouverez aussi une liste de couturières solidaires prêtes à répondre localement aux demandes de masque.

Un design inspiré ?

Notre proposition diffère par la forme de découpe du masque qui à été revue et re-designée pour suivre d'un peu plus près le contour du bas du visage et souligner les yeux en remontant un peu plus haut au niveau des oreilles, mais aussi par un design de patron de couture conceptuel.

Vous pouvez comparer le modèle tissuni qui illustre le haut de cet article avec notre version iD! ci-après.

Expiration, mais pas trop...

Un masque en tissu ne protège pas de la transmission du Coronavirus

Ce masque n’est pas un masque médical et ne peut pas, par conséquent, protéger de la transmission du Coronavirus Covid-19.
Il peut, au mieux, vous empêcher de vous toucher trop régulièrement le visage avec vos doigts et de réduire un peu le risque d’auto-contamination.
Si vous êtes porteur du virus Covid-19, il ne pourra réduire que très légèrement le risque de transmission à autrui.
Lavez-le régulièrement et évitez de l’utiliser plus d’une heure, surtout si il devient humide.

Les faibles performances de ce type de masque de protection sont liées au fait que la trame d’un tissu ne peut pas bloquer un virus comme le Covid-19 faisant partie de la famille des Coronavirus et dont la taille est de l’ordre de la centaine de nanomètres.
Les masques performants et homologués disposent d'une matière non tissée qui filtre les plus fines particules.

Réaliser son masque de protection en tissu

Il convient de bien choisir sa taille avant de le réaliser, ce à quoi notre mannequin robot en polystyrène expansé n'a pas pensé 😉

Masque iD! de protection de taille L (homme) placé sur un visage de taille M (femme, ado)...

Choix des matières premières

Utilisez de préférence des matières naturelles comme le coton ou le lin pour les deux couches, extérieures et intérieures.
Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter une troisième couche de molleton fin à l’intérieur du masque, juste après l’étape n°3 (à découper selon la forme « intérieure » du patron de couture à télécharger en fin de cet article).

Pour la réalisation d’un masque de protection, il faut aussi disposer d’élastique, entre 50 et 60 cm selon la taille du masque.
Du fait de la très grosse demande de masques de protection pendant la période de confinement due au Coronavirus, vous risquez de rencontrer une pénurie d’élastiques.
Pour vos masques personnels, vous pouvez essayer de remplacer l'élastique par un biais gansé réalisé avec un tissu un peu souple ou trouver d'autres astuces comme récupérer l'élastique d'un slip ou d'une culotte, un cordon de capuche ou encore rechercher du coté de vos vieilles baskets qui ont parfois des lacets un peu élastiques.

Comme vous allez respirer à travers le masque, il est conseillé de laver le tissu au préalable, ou le masque une fois réalisé, afin de supprimer les éventuels produits toxiques de traitement des fibres.

Conseils de Patron

Ce patron de couture est conçu pour les couturières et couturiers amateurs, comme expérimentés, sachant utiliser une machine à coudre.

Dans sa forme complète, il vous permet de découper les deux pièces de tissu pour constituer l’intérieur et l’extérieur du masque de protection.

Si vous ne disposez que de petites chutes de tissu, vous pouvez aussi couper ce patron préalablement en deux par le centre et utiliser chaque coté indifféremment.

La zone centrale grisée sur le patron est identique pour toutes les tailles de masques car elle correspond à l’arrière du masque qui, une fois replié et cousu, permettra de créer les coulisses pour faire passer des élastiques.
La bordure de tissu repliable à été réduit à 5 mm dans la mesure ou vous surfilez bien le pourtour des pièces de tissus découpées.
Pour rendre plus facile la couture de votre masque ou améliorer sa finition, vous pouvez augmenter la découpe extérieure de 5 mm pour chaque pièce (Option ourlet + 5 mm indiquée sur le patron).

Tutoriel pour faire soi-même son masque

Notre patron de couture téléchargeable en bas de cet article est au format A4, soit 297 x 210 mm, veillez à l'imprimer à sa taille exacte et vérifiez, une fois imprimé, que la cote indiquée en cm est exacte.

1. Découpez le patron de couture selon la taille de masque souhaitée

Positionnez-le sur deux pièces de tissu à l'aide d'épingles et découpez-les deux épaisseurs ensemble.

Gabarit de masque posé sur un tissu

2. Coupez les pièces de tissus obtenues selon les tracés de découpe "Extérieur" et "Intérieur"

En respectant la découpe selon les tracés intérieurs/extérieurs, vous devez obtenir les 4 pièces nécessaires à la réalisation d'un masque de protection.
Surfiler les pièces sur leur pourtour et les coudre deux par deux sur leur partie avant (l'arrondi).

Parties du masque assemblées : extérieur et intérieur.

3. Assembler et coudre l'intérieur du masque avec l'extérieur

Technique avec ourlets
Assembler les 2 pièces du masque envers contre envers et coudre directement avec un ourlet, en repliant la bordure de chaque pièce de tissu sur 5 mm (ou sur 1 cm si vous avez choisi l'option "ourlet + 5mm").

Vue intérieure de l'assemblage du masque de protection
Vue de l'assemblage intérieur du masque envers contre envers.

Technique alternative plus facile : assembler les 2 pièces de tissu endroit contre endroit et coudre sans ourlet à 5 mm du bord les parties inférieures et supérieures du masque puis retourner le "manchon" créé par un des deux cotés ouvert.

4. Créer les coulisses à élastiques.

Replier les bords droits et gauche sur environ 1,2 cm puis les coudre pour créer les coulisses de chaque coté du masque.
Ajuster éventuellement cette cote de repli en fonction de la largeur de vos élastiques et afin de s'assurer de pouvoir les faire coulisser à l'intérieur.

Masque de protection assemblé avec coulisses.

5. Placer les élastiques

Selon la taille de votre masque, faites passer un élastique de 25 à 30 cm dans chacune des 2 coulisses.

Patron de couture à télécharger

Téléchargez notre patron de couture de masque de protection en tissu.

Vous pouvez fabriquer vos masques à partir de ce patron et/ou diffuser librement ce gabarit sans modification sur internet :
merci d'en indiquer sa source avec un lien sur notre site www.impossible-design.com ou, de préférence, directement sur cet article.

1 réaction sur “ Fabriquer son masque de protection respiratoire en tissu ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *