Avec MacOS Catalina, l’application iTunes disparait définitivement des ordinateurs Mac pour être divisée en plusieurs applications.
C’est l’occasion d’évoquer la disparition de cette application multifonctions en lui rendant un dernier hommage et d’en profiter pour livrer quelques secrets ou astuces pour conserver et utiliser la version complète d’iTunes 12.6.5 jusqu’à Mac Os Mojave pour tous ceux qui choisirons d’attendre encore un peu avant d’enterrer définitivement cette application…

Une application riche en fonctionnalités

Personnellement, j’aime beaucoup cette application que j’utilisais à l’origine pour diffuser de la musique en Airplay dans ma maison et pour acheter de la musique et la synchroniser sur mes premiers iPod et par la suite pour synchroniser applications, morceaux de musique, podcasts, livres, notices d’utilisations en pdf, films, etc. sur toutes les générations d’iPhone et d’iPad.

Écoutant de la musique 4 à 6 heures par jour, j’apprécie de pouvoir créer des listes de lectures intelligentes, c’est pourquoi je vous livre en fin d’article une petite astuce très peu connue pour intégrer des extraits de morceaux payants à partir de L’App Store d’iTunes.

L’application iTunes s’éclate dans Catalina

L’application est remplacée par plusieurs applications :

  • Pour synchroniser des appareils, il faut désormais utiliser le Finder
  • La musique (importée ou achetée) est sur Apple Musique
  • Les podcasts sont sur Apple Podcasts
  • Les films et séries sont sur Apple TV
  • Les audiobooks achetés sur iTunes sur Apple Livres

L’iTune Store est toujours utilisable sur Mac & PC, et sur iOS et l’Apple TV.
Vous avez accès au même contenu et aux mêmes fonctionnalités.
Si iTunes disparaît sur macOS Catalina, celle-ci est encore disponible pour les utilisateurs de Windows.

Prudence avec apple…

Avec Apple, l’arrêt puis le remplacement d’une application par une nouvelle version rime malheureusement assez souvent avec une perte de fonctionnalités que l’on met parfois des années avant de les retrouver.
On pourrait citer Numbers ou encore iPhoto qui à été remplacée par la nullissime application « Apple Photos » qui ne possède toujours pas, plusieurs années après, la richesse de fonctionnalités et d’options de présentations de son ancêtre.

Pour ma part, j’apprécie toujours les nouveautés et l’amélioration des applications que j’utilise mais par contre, j’aime beaucoup moins qu’on m’enlève des fonctionnalités pour les remplacer par quelque chose de moins pratique ou de moins complet.
L’amélioration de l’ergonomie et l’optimisation des interfaces étant mon dada, je propose assez souvent aux développeurs d’applications des idées d’améliorations de leurs logiciels et je dois dire que la plupart m’en sont reconnaissant.
Mais soumettre des idées d’amélioration à Apple via la section prévue à cet effet, c’est comme jeter une bouteille à la mer sans jamais savoir si le contenu sera lu un jour par un humain.
Ni par un robot d’ailleurs, puisqu’on ne reçoit même pas un courriel automatique nous accusant réception…

Je vais donc attendre les retours d’expérience avant d’évoluer un jour vers MacOS Catalina car je craint qu’iTunes ne subisse aussi un enterrement de première classe en étant remplacé par des applications moins complètes.

Une tendance de fond : la raréfaction des applications multifonctions

Par goût personnel, j’ai toujours aimé utiliser des applications tout-en-un comme iTunes ou encore feu Netscape (remplacé aujourd’hui par Seamonkey) car je les trouvais pratique et parce qu’elles étaient très riches en fonctionnalités.
Aujourd’hui ces applications, traitées parfois « d’usine à gaz », sont boudées par des utilisateurs qui n’en utilisent pas toutes les fonctions ou qui en connaissent mal les subtilités… préférant des applications beaucoup plus simples.

Apple à une petite part de responsabilité dans cet évolution car elle à favorisé avec l ‘AppStore sur iOS l’éclosion de nombreuses petites applications spécialisées et souvent peu chère pour nos iPhone et iPad.
Cette tendance s’est aussi, dans une moindre mesure, étendue à MacOs avec l’App Store qui joue un peu le même rôle. Apple à même implanté à partir du système d’exploitation « Lion » un lanceur d’application sous la forme d’une copie de l’interface d’iOs appelée Launchpad.
Pour les applications monotâches, je préférais de très loin le concept des widgets dans le Dashboard de Mac Os mais celui-ci, caché par Apple depuis les systèmes Sierra et Mojave, disparaît désormais aussi avec Mac Os Catalina.

iTunes, une disparition annoncée

iBook, Apple Books, Livres

Apple à commencé il y a quelques années à retirer la partie « Livres » d’iTunes en créant l’application iBook (renommée plus tard Apple Books puis Livres)
A l’occasion d’une mise à jour système, j’ai découvert cette application et constatée qu’elle était beaucoup moins aboutie que ce qui était intégré dans iTunes, j’ai donc commencé à entrer en résistance dès ce moment pour lutter contre l’éclatement programmé d’iTunes.
A partir de ce moment, j’ai supprimé systématiquement pour chaque mise à jour système l’application « Livres » afin de pouvoir continuer à gérer mes livres et toutes mes notices d’utilisation dans iTunes.

La gestion des applications aux oubliettes…

Fin 2017 Apple à retiré lors d’une mise à jour d’iTunes la gestion des applications iOs et leur synchronisation via l’ordinateur.
Les utilisateurs avancés, en particulier ceux gérant l’installation d’applications sur des parcs de téléphones et de tablettes Apple s’en sont plaint et Apple à alors proposé une version spéciale d’iTunes quelle à proposée quelques temps et qui est l’objet de cet article.

Ayant connu plusieurs évolutions d’applications iOS mauvaises ou buggées, iTunes me permettait jusqu’alors, non seulement la possibilité de réinstaller des versions antérieures mais surtout d’effectuer qu’un seul téléchargement par application pour mettre à jour mes 4 appareils iOs (2 iPhone et 2 iPad).
Il me semblait plus cohérent de ne pas multiplier les téléchargement pour chaque appareil (même si les versions synchronisées désormais sur le cloud sont un peu plus légères car adaptées à chaque appareil).
C’est pourquoi j’ai conservé jusqu’à ce jour sur MacOS Mojave la dernière version d’iTunes gérant les applications et les livres.

La synchronisation totale sur le cloud

Concernant iTunes, la possibilité de synchroniser sur le cloud tout le contenu de nos i-objets à rendu dans un premier temps l’application de moins en moins indispensable sur ordinateur pour la grande majorité des utilisateurs jusqu’à n’être plus obligatoire grâce à la possibilité de synchroniser toutes nos données sur iCloud.
Il s’agit d’une tendance à laquelle je ne suis pas complètement favorable car les synchronisations et téléchargements à partir un cloud distant (comme aussi pour le streaming) sont consommateurs de beaucoup d’énergie électrique sur notre planète et ne vont pas vraiment dans le bon sens pour lutter contre le réchauffement climatique…


Un iTunes complet sur Mac OS Mojave, c’est encore possible !

Aujourd’hui, sur Mac OS Mojave je continue d’utiliser iPhoto 9.6.1 et iTunes 12.6.5 avec la gestion des applications iOS 13 et des livres avec un iPhone X et un iPad Pro 2018 mais j’ai fait attention à chaque mise à jour système depuis Yosemite, El Capitan, Sierra, High Sierra et Mojave d’effectuer les opérations suivantes :

  • Sauvegarder les fichiers « iTunes Library » de iTunes 12.6.5 (et concerver l’image disque d’installation d’iTunes 12.6.5)
  • Désactiver SIP
  • Éviter de lancer les nouvelles applications iTunes et Livres avant de :
    • Supprimer IBook (Book/Livre) à l’aide de l’utilitaire AppDelete (ce qui permet de conserver une archive) pour que la gestion des livres réapparaissent dans iTunes.
      [ATTENTION si vous avez déjà utilisé iBook précédemment, il est beaucoup plus compliqué de revenir en arrière pour les livres, ne pas supprimer l’application avant d’avoir trouvé une solution sur internet]
    • Désinstaller la nouvelle version d’iTunes avec le même utilitaire Appdelete cité ci-dessus (ou avec des commandes dans le Terminal) et installer ensuite iTunes 12.6.5
      [Fin 2019, il faut désormais patcher iTunes 12.6.5 à partir du terminal pour pouvoir l’installer]

Mise en garde : je vous invite à chercher sur internet les procédures exactes pour effectuer ces manipulations du système et je ne pourrai être tenu pour responsable des conséquences de ce que vous effectuez sur votre ordinateur. Avant d’effectuer toute manipulation du système, il est impératif d’avoir des sauvegardes de sa bibliothèque de musique et de la totalité de son ordinateur.

Important : Lors de l’utilisation d’un appareil sous iOs 12 ou iOs 13 avec iTunes 12.6.5, Apple à prévu une petite mise à jour de compatibilité qui devrait se télécharger automatiquement sur votre ordinateur.

iTunes 12.6.5 sur Catalina, pourquoi pas ?

D’après les premiers échos, il semblerait que que certains utilisateurs arrivent à faire fonctionner la version d’iTunes patchée décrite ci-dessus mais avec le SIP désactivé en permanence.
Cet article sera donc peut-être mis à jour dans le futur…


En bonus, une astuce !

Une playlist d’extraits musicaux

Depuis quelques années les extraits musicaux du Music Store sont passés à 1mn30 pour la plupart des morceaux, du coup, il peut être intéressant de les intégrer dans une Playlist d’itunes sur votre ordinateur.

Navigateur par colonnes

Itunes Store par colonne

Naviguer en mode colonnes et listes dans les genres, les artistes puis les albums de votre choix.
En sélectionnant 1 ou plusieurs morceaux vous pouvez utiliser le clic droit ou le raccourci clavier ‘Ctrl + clic gauche » pour les ajouter à la Playlist de votre choix.

Playlist Itunes

Cela fonctionne aussi pour les titres des albums en pré-commande et les extraits non encore disponibles peuvent être ajoutés à vos Playlist et ils seront lisibles automatiquement à leur sortie !

Présentation et réglages des playlists

Si votre Playlist est en mode affichage par morceaux, vous remarquerez qu’une nouvelle colonne « Prix » apparaît affichant le prix et un bouton ACHETER qui vous permet aussi d’acheter individuellement chaque morceau directement à partir le la Playlist.
Cette colonne « Prix » ne peut pas être masquée dans ce mode car il n’existe pas de filtre avec ce critère.
Si vous avez des Playlists intelligentes dans lesquelles vous ne voulez pas que ces extraits apparaissent, l’astuce consiste dans le module d’édition de la Playlist intelligente à utiliser le critère « taille est différente de 0 » car ces extraits ne sont pas physiquement dans votre ordinateur.

Conclusion

Ces Playlists contenant des extraits musicaux du store peuvent être pratiques pour prendre le temps de découvrir des artistes avant d’acheter leurs albums.
Malheureusement ils ne fonctionnent que dans iTunes sur l’ordinateur et ne sont pas synchronisés sur vos autres appareils iOS.